LE CABARET DES OMBRES - Tome 1. Les Spectaculaires

, par Estelle

Une troupe de saltimbanques acceptent de récupérer une redoutable invention volée au Professeur Pipolet. Une nouvelle série divertissante et grand public dans le Paris du début du XXe siècle.

Paris, 1909. Pour sauver leur cabaret menacé par le succès grandissant du cinéma, Pétronille la transformiste déterminée, Félix le lycanthrope allergique aux poils de chat, Eustache l’hercule de foire à la gaine salutaire et Evariste l’homme volant au harnais bien pratique, acceptent d’essayer de sauver le monde à la demande du professeur Pipolet, inventeur à la mémoire qui flanche : un richissime homme d’affaires lui a dérobé une invention qui pourrait se transformer en arme ultime s’il en fait mauvais usage.
Dans un Paris rétro plein de charme, Régis Hautière ("Abélard", "Vents contraires") lance donc une nouvelle série tout public autour des Spectaculaires, le nom de scène de ces sympathiques saltimbanques. Ils n’ont pas de super pouvoirs mais ils forment une équipe très attachante qui font avec leurs moyens : en deux mots, trucages et illusions. Avec au programme : de l’action, de l’humour, des trognes expressives et des inventions farfelues à souhait. Et surtout, un ambiance qui reste légère et bon enfant malgré l’enjeu. Le dessin d’Arnaud Poitevin ("Confessions d’un canard Sex-toy" et "Le Marin, l’actrice et la croisière jaune" avec Régis Hautière) est à l’avenant avec un trait caricatural mais riche en détails.
Le redoutable Springler voudra-t-il se venger ? En tout cas, lui ou un autre méchant risque de trouver désormais sur son chemin Les Spectaculaires et l’ingénieux professeur Serpolet.

Dessinateur : Arnaud Poitevin - Scénariste : Régis Hautière - Editeur : Rue de Sèvres - Prix : 14 euros.