LASTMAN - Tome 1

, par Estelle

Le jeune Adrian se retrouve co-équipier d’un mystérieux combattant pour le tournoi annuel de la ville. Un projet ambitieux séduisant influencé par le manga.

Un album de 216 pages au format manga avec une couverture nacrée et des autocollants, le tout dans une pochette fermée métallisée. Avec "Lastman", Casterman veut marquer les esprits. Le concept se veut lui aussi moderne avec un fonctionnement à la manière des mangas : trois auteurs (Vivès, Balak et Sanlaville) organisés en studio, une série pré-diffusée gratuitement en feuilletons hebdomadaires sur le site Delitoon et un rythme de publication annoncé impressionnant (les trois premiers albums d’un premier cycle de six sur l’année 2013, soit 600 pages).
"Lastman" nous fait vivre les aventures d’Adrian Velba, 12 ans, tout heureux de participer pour la première fois au tournoi annuel de combat de sa ville. Mais la défection de son partenaire au dernier moment l’oblige à renoncer. Heureusement, in extremis, un mystérieux combattant, nommé Richard Aldana, lui propose de faire équipe avec lui. Le tournoi peut donc commencer, sous l’oeil méfiant de la terriblement sexy mère d’Adrian, Marianne...
Avec ce scénario de base simple qui joue sur les ingrédients habituels des shônen (de la bagarre, de la magie, de l’humour, de l’amitié et bien sûr de l’amour !), "Lastman" s’adresse à un large public, des moins de dix ans aux adultes nostalgiques de "Dragon Ball". Plongés dans un univers indéfinissable, à la fois antique et moyenâgeux et dirigé par un roi et une reine, les lecteurs s’étonneront d’être happés par cette histoire au dessin minimaliste en noir et blanc, hormis les neuf premières pages. Il faut dire que le découpage quasi cinématographique fonctionne parfaitement, que les dialogues sont vivants et que les personnages sont d’emblée très attachants ou drôles, à commencer par les frères Soares, véritables sosies des Bogdanoff....
Reste maintenant à savoir si l’intrigue de Bastien Vivès ("Polina", "La Grande Odalisque"), Balak et Sanlaville tiendra la distance. La sortie d’un jeu vidéo est en tout cas prévue en 2014 et, si la série marche, elle pourrait être déclinée en film d’animation. En attendant, on peut découvrir sur Delitoon les coulisses de la série en vidéo avec la pornstar Hitomi Tanaka en invitée.

- Casterman