LA VIE DES TRÈS BÊTES – L’intégrale

, par Estelle

Une encyclopédie animalière décalée et poilante signée de l’auteure de "Tu mourras moins bête".

Qui dit Marion Montaigne, dit évidemment "Dans la combi de Thomas Pesquet", Prix du public au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2018, et la fameuse série "Tu mourras moins bête" adaptée sur Arte. Mais la dessinatrice ne s’est pas cantonnée à la vulgarisation scientifique. "La vie des très bêtes" parue dans les pages du magazine Dlire avant d’être publiée en albums s’est intéressée aux bébêtes en tout genre. Si vous étiez passé au travers, cette intégrale poilante vous offre une session de rattrapage en passant 65 espèces au crible.
Le paresseux solitaire, le scarabée bombardier qui se la pète un peu, le aye-aye au doigt très très long, le nasique au gros nez, etc, chaque animal a droit a une double page sur une caractéristique étonnante ou rigolote liée à son espèce. Les informations sont vraies mais le dessin et la mise en scène complètement décalés et loufoques. L’humour est souvent grinçant, le trait relâché mais expressif, "La vie des très bêtes" fait rire tout le monde, des plus petits aux plus grands, même s’il s’agit d’une collection jeunesse. En bonus, un petit quizz pour vérifier que tout le monde a bien suivi.

Dessin et scénario : Marion Montaigne - Editeur : BD Kids - Prix : 12,50 euros.