LA QUÊTE DE L’OISEAU DU TEMPS (avant la quête) - Tome 5. L’emprise

, par Estelle

Devenu amnésique, Bragon tombe sous l’emprise de l’Ordre du signe. Mara et son père sont en danger. Rebondissements au menu d’un épisode rythmé.

On avait peu de doutes sur le fait que le chevalier Bragon et son élève Bulrog avaient pu échapper au traquenard organisé par la secte de l’ordre du Signe et dans lequel est morte Raya, la fille du prince sorcier. Vivants, mais en ce qui concerne Bragon, amnésique. Une faiblesse dont va se servir la secte pour le mettre sous son emprise.
Si on est toujours heureux de retrouver Bragon, Mara et les autres 34 ans après le début de la série mère "La quête de l’oiseau du temps", le délai entre chaque album du préquel a de quoi faire rager, l’épisode précédent ayant été publié en 2013. L’attente est longue et mérite donc d’être récompensée. Graphiquement, déjà, le passage de relais entre Vincent Maillé et David Etien ("Chito Grant" et "Les quatre de Baker street") fonctionne bien avec des cases toujours aussi riches en détails et un univers d’héroïc-fantasy qu’on adore décidemment. Quant au scénario de "L’emprise", il est certes assez simple et sans le souffle épique de précédents albums mais l’intrigue reste bien menée et les rebondissements suffisamment nombreux pour maintenir le dynamisme de la série partie pour durer : "L’emprise" est le premier album d’un nouveau cycle de trois tomes, selon Dargaud.

Dessinateur : David Etien - Scénaristes : Serge Le Tendre et Régis Loisel - Prix : 13,99 euros.