LA PARODIE

, par Estelle

Un enfant des étoiles et un amnésique tatoué participent à une expédition viking visant à mettre la main sur une drôle de concept : "la civilisation". Une parodie joyeuse des tous les grands classiques de la bande dessinée.

Le titre annonce la couleur. Toute ressemblance avec des personnages ayant existé sur le papier n’est absolument pas fortuite. Jugez plutôt : la vie au village viking dirigé par Grandafte-le-fou s’écoule paresseusement lorsque un étranger amnésique au dos tatoué d’un treize en chiffres romains débarque et sème la zizanie au sein des couples avec ses belles manières héritées de "la civilisation". Désirant trouver cette fameuse civilisation (à l’instar des Normands à la recherche de la peur dans "Astérix et les Vikings") et surtout se débarrasser de cet encombrant invité, les vikings mettent les voiles pour la Gaule, accompagné de Thoraxe, l’enfant des étoiles, garçon gentil mais franchement pas dégourdi.
Si les références à "Thorgal", "XIII" et "Astérix" (la couverture de "La Parodie" rappelle "Astérix et la Zizanie") sont évidentes, vous croiserez également en 48 pages d’innombrables personnages de bande dessinée : le professeur Tournesol, Sœur Marie-Thérèse des Batignolles, Corto Maltese, Philémon, le major Gruber, Blake et Mortimer, Jambon et Tartine, etc… Sans oublier une rapide incursion dans le 7e art avec Dark Vador. Evidemment construire un scénario avec tout ce beau monde n’est pas simple mais qu’importe, le voyage des vikings n’est qu’un prétexte à un déluge de clins d’oeil, de jeux de mots et de gags visuels. Le papa actuel de "Cubitus" semble ici s’offrir une véritable parenthèse déjantée et ses planches au traits fin s’avèrent plutôt distrayantes. C’est aussi une bonne occasion de réviser ses connaissances en bande dessinée. Saurez-vous relever toutes les références ?

Dessin et scénario : Michel Rodrigue - Editeur : Le Lombard - Prix : 12 euros.