LA LIGUE DES ECONOMISTES EXTRAORDINAIRES

, par Estelle

La vie et l’oeuvre de quarante personnalités de l’histoire de la pensée économique. Didactique mais moins distrayant qu’annoncé.

Petit test : êtes-vous capable de citer 40 personnalités ayant participé à l’Histoire de la pensée économique ? Vous bloquez à quelques noms seulement ? Pas de panique, "La ligue des économistes extraordinaires" propose de découvrir les principaux penseurs et leurs théories plus ou moins vérifiées. En somme, une sorte d’"Histoire de l’économie pour les Nuls" en quelque 180 pages de textes vulgarisateurs et critiques sous forme de rubriques ("Vis sa vie", "Thèse, antithèse, foutaise", "L’anecdote qui tue" et "Pourquoi il s’est planté, merci !") agrémentées de strips humoristiques.
Pourquoi pas. Traiter un sujet rébarbatif à travers le prisme ludique de la bande dessinée est une idée intéressante qui a déjà fait ses preuves. N’entendant rien au monde de l’économie, on fera confiance aux qualités de vulgarisation de Benoist Simmat, journaliste économique, co-auteur d’essais d’actualité et scénariste de reportages BD ("Robert Parker, les sept péchés capiteux", "La gauche bling-bling"). C’est en effet didactique et plutôt clair pour le néophyte, évidemment un tant soit peu intéressé par le sujet. En revanche, force est de constater que le "plus" mis en avant - des anecdotes sur la vie de ces messieurs, un traitement "fun" de l’histoire de l’économie - est loin d’être exceptionnel. Certes, on apprend que Thorstein Veblen avait une hygiène douteuse, que John Von Neumann avait la mémoire photographique absolue ou que John K.Galbraith mesurait 2,03 mètres mais tous sont loin d’avoir eu une vie passionnante.
Quant aux strips et aux planches de Vincent Caut ("Où es-tu Léopold ?"), ils sont plus à ranger dans la case illustration que bande dessinée. Ces dessins, illustrant chacun des portraits des "super-héros" de l’économie, ont d’ailleurs du mal à décoller du texte et n’ont pas le ton percutant et incisif auquel on s’attendait.

- Dargaud