LA HORDE DU CONTREVENT - Tome 1. Le cosmos est mon campement

, par Estelle

Une équipe soudée avance depuis des années contre le vent dans l’espoir d’atteindre un jour sa source et le dompter. Adaptation prometteuse d’un best-seller de SF.

Publié en 2004 et Grand Prix de l’imaginaire en 2006, "La Horde du Contrevent" d’Alain Damasio s’est depuis vendu à plus de 100.000 exemplaires. Pour adapter ce best-seller, Eric Henninot a travaillé plusieurs années.
La horde - la 34e du nom d’ailleurs - c’est une équipe de jeunes gens ultra entraînés qui quittent la protection d’Aberlaas, la cité des confins pour affronter u monde extérieur hostile balayé jour et nuit par un vent terrible. Leur but : comme les 33 hordes précédentes, atteindre l’Extrême-Amont pour déterminer l’origine du vent et le dompter. Une intrigue toute simple où il s’agit d’aller d’un point A à un point B, à contre-courant du vent mais bigrement efficace.
Car qu’importe que l’adaptation soit fidèle ou non au roman - Damasio qui signe la préface de la BD se satisfait d’ailleurs qu’Henninot ait créé ici "sa propre Horde" -, l’aventure avec un grand A est bien là. Dans chaque planche montrant des paysages désertiques de toute beauté, dans chaque assaut du vent qui manque de décimer la Horde. Cette Horde au vocabulaire technique particulier mais dont l’équipement semble tellement dérisoire face à la violence des éléments ; cette Horde dont on découvre avec intérêt les multiples personnalités (Golgoth le traceur, Sov Strochnis le scribe, Pietro Della Rocca le prince, Oroshi Melicerte l’aéromaître, Erg Machaon le combattant protecteur) et les différentes compétences mais dont la cohésion est essentielle à la survie du groupe alors que personne ne sait si la source du vent existe vraiment… On avance dans ce véritable huis-clos à ciel ouvert, toujours en mouvement, et porté par un vent perpétuel qu’on arrive presque à ressentir.
Après une telle entrée en matière, difficile de ne pas avoir envie de connaître la suite du "Cosmos est mon campement". La saga est d’ailleurs prévue sur cinq tomes au total. En attendant, pourquoi ne pas se plonger (si ce n’est déjà fait) dans les 700 pages du roman de Damasio ?

Dessin et scénario : Eric Henninot, d’après l’oeuvre d’Alain Damasio - Editeur : Delcourt - Prix : 16,95 euros.