LA DYNASTIE LE PEN, SON UNIVERS IMPITOYABLE

, par Estelle

Une caricature acide dans les coulisses du clan Le Pen, avant la création du FN et jusqu’à l’exclusion du patriarche du parti.

Il a déjà étrillé Sarkozy ("Sarkozy et ses femmes") et Hollande ("Hollande et ses 2 femmes"), il se penche désormais sur le cas de la famille Le Pen qui, de Jean-Marie à sa fille Marine et sa petite-fille Marion, aura connu une inexorable montée en puissance politique… A travers un récit découpé en huit chapitres - lancés à chaque fois par le patriarche narrant à son arrière-petite-fille Olympe "sa" légende -, le journaliste Renaud Dély, ancien rédacteur en chef de l’Obs et actuel directeur de la rédaction de Marianne raconte plus de 60 années d’extrémisme, de rejet de l’autre, de coups bas et de trahisons. D’une baston de Jean-Marie Le Pen contre des étudiants communistes dans le quartier latin en 1951 à son exclusion du Front National en 2015, en passant par ses faits d’armes en Algérie, la naissance du parti en 1972, la naissance de ses trois filles, les présidentielles de 1974, les élections européennes de 1984 ou le processus de dédiabolisation engagé par Marine Le Pen, l’essentiel est là.
Le portrait est clairement à charge et s’il est parfaitement documenté (Dély a publié plusieurs essais politiques dont "Histoire secrète du Front national"), il évoque simplement sans s’y attarder les évènements personnels ou politiques qui ont émaillé la vie des Le Pen. Il s’agit de faits ou de déclarations bien connus mais des notes ou tout du moins une bibliographie en fin d’ouvrage auraient été tout de même les bienvenus. Pour soutenir Dély dans cette caricature acide, Fred Coicault met en scène, sur des planches en bichromie (du bleu, de l’ocre, du vert, etc, selon les chapitres), des personnages largement antipathiques, vociférant, trépignant ou louvoyant dans les coulisses de cette famille, faisant du patriarche une espèce de rustaud manipulateur, de ses épouses des potiches insignifiantes et de ses filles des fêtardes ignares.
En 144 pages, le lecteur aura en tout cas un bon aperçu de ce qu’a été le Front National et de ce qu’il est toujours aujourd’hui, alors que marine Le Pen vient de réaliser 21,7% des voix au premier tour de l’élection présidentielle 2017.

Dessinateur : Fred Coicault - Scénariste : Renaud Dély - Editeur : Delcourt - Prix : 16,95 euros.