LA BANLIEUE DU 20 HEURES

, par Estelle

Jeune journaliste, Jimmy découvre comment on fabrique l’information sur la banlieue. Une enquête sans concession.

Comment expliquer que les journaux télévisés multiplient les stéréotypes sur la banlieue ? Nouvel album de la collection Sociorama, "La banlieue du 20H" va tenter de répondre à cette question. Basé sur l’étude du sociologue Jérôme Berthaut ("La banlieue du 20 heures. Ethnographie de la production d’un lieu commun journalistique"), spécialiste de la sociologie des médias et des quartiers populaires, l’album met donc en scène un jeune journaliste qui intègre le service des faits divers du JT et va rapidement perdre ses illusions.
De reportage en reportage, Jimmy va comprendre qu’ici il n’y a pas de temps pour l’investigation et que l’essentiel est de présenter chaque soir aux téléspectateurs les sujets stéréotypés qu’ils attendent. Illustré par le dessin sobre mais clair de Helkarava (pseudo de l’illustrateur et blogueur Julien Guerri), documenté (Jérôme Berthaut a effectué plusieurs stages au sein de la rédaction de France 2), "La banlieue du 20h" ne révèle pas de scoops mais il montre bien que l’image des banlieues est en fait surtout la résultante de la division du travail (le retour aux mêmes "fixeurs"), du recours à des schémas et des routines professionnelles (trouver des individus caricaturaux qui correspondent à ce qu’on veut dire) et du poids des rapports hiérarchiques dan les rédactions… Difficile après ça de regarder de la même manière les journaux télévisés…

Dessinateur : Helkarava - Scénariste : Jérôme Berthaut - Editeur : Casterman, collection Sociorama - Prix : 12 euros.