L’OMBRE DE SHANGHAI - Tome 5. L’évasion

, par Estelle

Lila décide de révéler à Gaspard son identité mais celui-ci ne la croit pas. Un avant-dernier opus trop plat.

Servant d’appât pour attraper l’Ombre, Gaspard est toujours enfermé dans sa cellule. Mais c’est sous l’apparence de Lila qu’elle arrive, bien décidée à avouer sa véritable identité au jeune homme dont elle est amoureuse. Aveuglé par l’amour qu’il porte à la super-héroïne, Gaspard rejette toutefois Lila.
Avant-dernier tome de la série, "L’évasion" se devait d’apporter quelques révélations après un précédent épisode un peu poussif au niveau de l’intrigue et qui se perdait en détours inutiles. Voilà donc que les intentions du mystérieux Monsieur Li se font plus précises, que Lila ouvre son coeur et que le trio Gaspard, Clara et Dino se retrouve en danger de mort. Mais si dans les dernières pages, la pression monte enfin, le reste de l’album se concentre surtout sur les sentiments ambigus des protagonistes et, sur ce plan là, cela ne progresse pas vite. Résultat, on s’ennuie un peu et le destin de ces personnages, auxquels on s’attache pas finalement, ne nous passionne plus vraiment.

Dessinatrice : Li Lu - Scénaristes : William Crépin et Patrick Marty - Editeur : Fei - Prix : 12,90 euros.