L’HOMME MONTAGNE

, par Estelle

Un petit garçon part chercher le vent pour aider son grand-père à accomplir son dernier voyage. Un très beau conte initiatique sur la disparition d’un être cher.

Il était une fois un vieil homme qui ne peut plus voyager car les montagnes qui ont poussé sur son dos sont devenues trop lourdes. Son petit-fils décide de partir, seul pour la première fois, à la recherche du vent qui pourrait l’aider à accomplir son dernier voyage.
Parler de la perte d’un proche n’est jamais facile, a fortiori quand on s’adresse aux plus jeunes. C’est pourtant tout en délicatesse que Séverine Gauthier ("Mon arbre", "Washita", "Garance", "Haïda l’immortelle baleine") et Amélie Fléchais ("Chemin perdu", "Le Petit loup rouge") abordent cette épreuve. Pour l’accompagner dans ce voyage qui va l’aider à grandir, à accepter la mort et que certaines promesses sont impossibles à tenir, l’enfant croisera un arbre qui lui montrera l’importance de nos racines ; des cailloux dévalant la pente dans une course folle qui lui expliqueront que peut importe la durée, l’essentiel est l’intensité ; des bouquetins aux cornes luminescentes qui le soutiendront en lui permettant de faire "des rêves de coton, de nuage et de vent chaud"… Le message est subtil mais de ce conte initiatique se dégage une poésie, une sensibilité et une sérénité dont chaque lecteur profitera, tandis que les planches sont de véritables tableaux pleins de détails aux couleurs douces et lumineuses avec des protagonistes qui semblent tout droit sortis d’un rêve…