L’HOMME DE L’ANNÉE - Tome 12. 1927

, par Estelle

L’histoire du film "Metropolis" en pleine Allemagne d’entre-deux guerres. Un récit froid mais intéressant sur le plan historique.

L’homme de l’année est si on en croit la quatrième de couverture une femme : Brigitte Helm, une jeune secrétaire de 19 ans, choisie par le réalisateur Fritz Lang pour incarner à la fois Maria et le robot dans "Metropolis". Le film le plus cher de l’histoire du cinéma allemand, terminé en 1927, a débuté deux ans plus tôt en pleine Allemagne nazie.
Mais si Brigitte Helm apparaît bien comme le symbole de la résistance de Fritz Lang au parti nazi puisque ce dernier voulait à tout prix offrir le rôle à l’actrice Leni Riefenstahl, l’album évoque surtout la réalisation du film. Un financement et un tournage que l’on découvre étroitement liés à la politique de l’époque. Assez froid et mettant en scène des personnages peu charismatiques, le récit a une dimension historique intéressante car il permet une approche plutôt originale de la montée de l’antisémitisme et du nazisme durant la République de Weimar. Les planches réalistes de Filip Andronik et Senad Mavric sont quant à elles l’occasion de revoir plusieurs scènes de "Metropolis" que n’auront pas oublié les cinéphiles.

Dessinateurs : Filip Andronik et Senad Mavric - Scénariste : Jean-Pierre Pécau - Editeur : Delcourt, collection Histoire et Histoires - Prix : 15,50 euros.