L’ESPRIT DU 11 JANVIER, une enquête mythologique

, par Estelle

Serge Lehman et Gess ont tenté de comprendre l’"esprit du 11 janvier", disparu quelques mois après les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. Une analyse fine et sensible.

L’esprit du 11 janvier, cette sorte d’union sacrée qui avait animé les Français lors de la fameuse marche après les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, est mort. Lorsque Serge Lehman ("Métropolis", "L’oeil de la nuit") et Gess ("Carmen Mc Callum") font ce constat, nous sommes au printemps 2015 et les attentats du 13 novembre dernier n’ont évidemment pas eu lieu. Ensemble, ils décident de s’interroger sur ce fameux "esprit".
Et dans ce petit album de 80 pages, leur propos tourne essentiellement autour de la notion de "miracle", de ce qui était quelque chose de plus qu’une simple réaction à un évènement dramatique, mais que personne n’aurait vu. En décortiquant les discours d’hommes politiques, les analyses de penseurs, les différents évènements ou les déclarations de victimes ou de proches, les auteurs repèrent des signes de ce miracle, que ce soit dans le titre du "numéro des survivants" de Charlie Hebdo ("Tout est pardonné") que dans la mort de la jeune policière municipale tuée à Montrouge ou dans la crotte de pigeon sur l’épaule du président de la République… Si l’album souffre de quelques longueurs, l’analyse est intéressante, forcément empreinte d’émotion mais faisant preuve d’un recul bienvenu. De son côté, Gess signe des planches en noir et blanc à la typographie assez moyenne mais dont la sobriété est appréciable, brosse des portraits réalistes et redessine des images tirées des médias, comme cette fameuse photo nocturne de Martin Argyroglo prise place de la Nation.

Dessinateur : Gess - Scénariste : Serge Lehman - Editeur : Delcourt - Prix : 9,95 euros.