L’ENVERS DES NUAGES

, par Estelle

Une photoreporter débarque en Afrique centrale pour suivre les humanitaires sur le terrain. Une plongée sordide et didactique au coeur de la guerre civile et du drame des enfants-soldats.

Deux destins différents. D’un côté, une photoreporter envoyée dans un camp humanitaire de la Croix-Rouge pour témoigner de la situation dans un pays d’Afrique centrale rongé par la guerre civile. De l’autre, un gamin de 12 ans enrôlé de force dans les milices d’enfants soldats pour attaquer les villages. Leurs chemins vont se croiser un court moment mais celui-ci changera leur vie.
Fiction inspirée de faits réels, "L’envers des nuages" raconte une épouvantable réalité. Celle des enfants-soldats formés comme des machines de guerre impitoyables. Celle de la violence barbare qui détruit les vies des victimes comme des bourreaux. Celle aussi plus positive du quotidien des humanitaires, leur engagement et leur courage. Le propos est dur, les dessins réalistes également : les atrocités commises ne sont en aucun cas éludées, montrant dans le détail les exécutions, les massacres à la machette et les décapitations. Quant à la conclusion, elle rappelle que le combat pour la paix n’est pas encore gagné.
Réalisé en partenariat avec le comité international de la Croix-Rouge (CICR), "L’envers des nuages" propose en fin d’album un petit dossier sur les enfants-soldats à travers le monde, ce que fait au quotidien le CICR sur le terrain et ce que dit le droit international humanitaire à propos des enfants-soldats. Ne sont-ils pas eux aussi des victimes ?

Dessinateur : Rafael Ortiz - Scénariste : Frédéric Richaud - Editeur : Glénat - Prix : 14,50 euros.