KAMARADES - Tome 2. Tuez-les tous !

, par Estelle

Menacés d’exécution par Lénine, les Romanov et Volodia Ivanovitch parviennent à prendre la fuite… un tour inattendu pour un récit romanesque palpitant.

Les circonstances dans lesquelles Volodia Ivanovitch retrouve enfin Ania sont dramatiques. Le soldat est désigné pour participer au peloton d’exécution du tsar et de sa famille, dont la grande duchesse Anastasia, qui n’est autre qu’Ania. Réussissant in extremis à échapper à la mort grâce à l’intervention d’espions britanniques et américains, les Romanov trouvent refuge au Tatarstan.
Triptyque sur fond de révolution russe, le deuxième épisode de "Kamarades" prend une tournure uchronique inattendue puisque Abbey et Dusséaux prennent le parti de ceux qui pensent qu’une partie des Romanov a réchappé au massacre du 17 juillet 1918 dans la villa Ipatiev à Ekaterinbourg. Si l’intrigue continue de mêler personnages fictifs et historiques (Staline, Lénine, Trotsky et même Hitler en jeune soldat) et de leur faire traverser une Europe en pleine tourmente, la petite histoire prend ici le dessus sur la grande et l’accent est mis sur l’histoire d’amour entre les deux jeunes et beaux héros, Volodia et Ania. "Kamarades" n’en perd pas cependant son souffle romanesque ni son dynamisme tandis que les planches toute en finesse de Mayalen Goust dégagent toujours une grande élégance. Le destin des Romanov sera-t-il moins funeste que dans la réalité ? Réponse dans le troisième et dernier opus.

Dessinateur : Mayalen Goust - Scénaristes : Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux - Editeur : Rue de Sèvres - Prix : 13,50 euros.