JUSTE UN PEU DE CENDRES

, par Estelle

Une ado aux yeux vairons voit des êtres effrayants qui menacent l’humanité. Un comic français convaincant au graphisme assez spectaculaire.

Ashley Torrance a 17 ans quand elle décide de quitter secrètement le domicile familial. Non que l’adolescente ait des problèmes avec ses parents, bien au contraire c’est pour les protéger. Car Ashley a un don. Avec ses yeux vairons, elle voit ce qui se cache derrière certains individus en apparence humains : des êtres effrayants comme consumés par le feu et reliés à un filin de cendre. Qui sont-ils et que veulent-ils ?
Malgré ses airs d’histoire horrifique avec et pour des adolescents, "Juste un peu de cendres" déroule une intrigue prenante au coeur d’un univers graphique original. Aux manettes, deux Français : Thomas Day est écrivain de SF et de fantasy ("La Voie du Sabre", "L’Instinct de l’équarrisseur"), Aurélien Police fait dans l’illustration. Son travail est ici particulièrement intéressant. Des assemblages d’images et de photos, des clichés redessinés et surtout des cendres, présentes tout au long de l’album dans les créatures ou dans l’habillage des planches, obtenues en brûlant dans une vieille poêle le premier jet du scénario de Thomas Day pour le photographier ensuite. Les adeptes du numérique se régaleront d’ailleurs avec le cahier bonus dans lequel le dessinateur explique étape par étape la conception d’une planche.
Le scénario de ce one-shot est lui aussi soigné. La narration repose essentiellement sur la voix off de l’héroïne. C’est bien écrit et naturel. En outre, Ashley et deux autres compagnons aux yeux vairons comme elle ne se contentent pas de remonter les fils de cendre afin de découvrir qui les tirent… ils découvrent également les conséquences de la crise de 2008 sur les individus : chômage, endettement, alcoolisme, dépression… "Juste un peu de cendres" était tellement bien parti que la conclusion malheureusement trop rapide et trop facile provoque une certaine déception. Dommage.

Dessinateur : Aurélien Police - Scénariste : Thomas Day - Editeur : 17,95 euros - Editeur : Glénat Comics.