JOUR J - Tome 23. La République des esclaves

, par Estelle

César décide d’envoyer ses légions romaines détruire la République des affranchis fondée par Spartacus en Sicile… Plongée uchronique sympathique auprès de grand Spartacus.

Et si les pirates ciliciens avaient refusé de trahir Spartacus et son armée d’esclaves ? Et si le général Crassus n’avait pu ainsi les empêcher de s’installer en Sicile et d’y vivre libres pendant une dizaine d’années ? Et si pour des raisons stratégiques, César avait finalement eu besoin de reprendre le contrôle de la Sicile ?
Ce nouvel opus de la série d’uchronie historique scénarisée par le duo Pécau-Duval se déroule en 58 avant Jésus-Christ et imagine donc Spartacus et César dans un affrontement guerrier inédit, retardant la fameuse guerre des Gaules. Ce bond très lointain dans le temps n’empêche pas l’intrigue d’être d’un abord facile. Nul besoin de très grandes connaissance historiques, à nous la fièvre épique des batailles et des stratégies militaires bien rendues par les planches de Fafner. On reste en revanche plus dubitatif par un dessin parfois un peu statique et surtout certaines cases bien trop grandes pour de simples portraits.
Le 24e épisode emmènera le lecteur au coeur de l’empire mongol, auprès du Grand Khan.

Dessinateur : Fafner - Scénaristes : Fred Duval et Jean-Pierre Pécau - Editeur : Delcourt, collection Neopolis - Prix : 14,95 euros.