JAMES BROWN : BLACK AND PROUD

, par Estelle

La vie de James Brown, de sa naissance en 1933 à sa mort soudaine en 2016. Un portrait complet de l’homme derrière la star du funk.

Décédé il y a 10 ans, James Brown renaît aujourd’hui dans un biopic en bande dessinée. De sa naissance en 1933 dans le sud ségrégationniste des Etats-Unis à son décès, après avoir été victime d’un malaise la nuit de Noël, c’est la vie mouvementée du "Godfather of Soul" que conte Xavier Fauthoux.
A l’origine de la bande dessinée, il y a un court métrage d’animation réalisé également par Xavier Fauthoux en 2012 pour un concours de clip. Dans cet album de 136 pages au découpage cinématographique et vivant, l’esthétique est la même mais Fauthoux rentre davantage dans la vie de Brown et met en exergue ce qu’il a apporté à la musique. Fils d’un père alcoolique et violent, petit délinquant ayant connu la prison, le garçon talentueux finira par atteindre le rêve américain grâce à sa détermination, son charisme et son travail acharné. Mais "The Hardest working man in show business", qui aura sorti près de 100 albums, fut également un homme tourmenté, un père absent et un mari auteur de violences conjugales. Et comme la vie de James Brown s’inscrit au milieu des années de lutte des noirs pour leur droits civiques (Martin Luther King, Black Panthers…), c’est enfin un pan de l’histoire américaine qu’offre au lecteur "Black and Proud".

Dessin et scénario : Xavier Fauthoux – Editeur : Marabout, collection Marabulles – Prix : 17,95 euros.