ISTRATI ! - Tome 1. Le vagabond

, par Estelle

Premier volet d’une épaisse biographie dessinée consacrée à l’écrivain roumain de l’entre deux-guerres Panaït Istrati. Un sacré personnage remis en lumière.

Romain Rolland l’avait surnommé "Le Gorki des Balkans". L’écrivain roumain Panaït Istrati est décédé dans l’indifférence générale en 1935 mais non sans avoir eu au moins mille vies. Un parcours chaotique que Golo a choisi de raconter en prenant comme fil conducteur une jeune journaliste. Scandalisée par la nécrologie qui est faite dans L’Humanité de l’auteur des "Récits d’Adrien Zograffi" et "Vers l’autre flamme", une jeune journaliste décide de mener sa propre enquête. Ce premier tome s’intéresse aux premières années de la vie d’Istrati, né en 1884 en Roumanie d’une mère blanchisseuse et d’un père contrebandier grec qu’il n’a jamais connu.
Epais roman graphique de plus de 270 pages en noir et blanc au trait classique et précis, "Istrati !" dresse le portrait d’un homme perpétuellement en mouvement - du quartier grec de sa ville natale aux faubourgs de Paris, d’homme à tout faire dans bar à peintre en bâtiment. L’apprentissage du français et l’écriture de ses romans suivront. L’écrivain roumain a la bougeotte et autant soif de connaissance que d’amitié. Le résultat est donc un premier tome extrêmement dense qui fourmille de rencontres. Difficile de ne pas être séduit par ce personnages entier empathique, qui la sucite également.
A noter que l’album figure parmi les 70 albums de la compétition officielle du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2018.

Dessin et scénario : Golo - Editeur : Actes sud BD - Prix : 26 euros.