INSPECTEUR LONDUBEC, la cigogne marche sur des oeufs

, par Estelle

L’inspecteur Londubec mène l’enquête alors qu’un corbeau met la petite ville de Trifouilly en ébullition. Une enquête policière anthropomorphique amusante.

D’un côté un trafic de bébés, de l’autre une série de lettres anonymes qui prennent pour cible les habitants de la petite ville de Trifouilly. L’inspecteur Londubec et son adjoint Tetbeuf ont fort à faire. Inspiré de l’affaire du "corbeau de Tulle" (durant cinq ans, dans les années 1920, une jeune femme avait inondé la ville de quelque 110 lettres anonymes) et truffé de jeux de mots rigolos basés sur l’"animalité" des personnages - de l’éléphant qui se "trompe rarement" à la vache "vachement belle" en passant par le mulet "tête de mule" -, "Inspecteur Londubec" s’avère plaisant. L’histoire qui reste très linéaire et le dessin qui est loin de rivaliser avec les superbes planches anthropomorphiques de "Blacksad par exemple, empêche toutefois cet album parodique d’être beaucoup plus que cela.
L’affaire de Tulle avait également inspiré Henri-Georges Clouzot pour son film "Le Corbeau" en 1943, violemment critiqué à l’époque pour cette peinture noire qu’il faisait de la France.