INSOUMISES

, par Estelle

Les destins croisés de trois femmes d’exception embarquées dans la guerre en Espagne puis en France. Un récit enlevé et une belle leçon sur l’engagement pour la liberté.

De la révolte des Asturies en 1934 aux barricades parisiennes de mai 68 en passant par la fin de la Guerre civile espagnole (1938), l’occupation et la libération de la France (1939-1945), Cosnava et Rubén dressent le portrait de Fé, Esperanza et Caridad, trois femmes exceptionnelles à la liberté chevillée au corps, surnommées les Insoumises.
Ce récit n’est pas une histoire vraie même si Albert Camus y joue un rôle, même si le personnage de Fé est inspiré de Rosario la Dinamitera. Prix BD 2012 de la ville de Palma de Majorque (obtenu durant la conception de l’album), "Insoumises" balaye cependant une large période de l’histoire d’Espagne et de France. Mais au delà de la dimension historique, c’est sur l’amitié indéfectible entre les trois héroïnes et leurs idéaux que les auteurs espagnols insistent. Javier Consava privilégie en effet le portrait des trois femmes aux détails historiques et politiques. Si Fé, Esperanza et Caridad ont de la personnalité, le trait de Rubén del Rincon aussi : son style semi-réaliste (lorgnant du côté du manga) et dynamique plonge efficacement le lecteur au coeur des combats, tandis que la colorisation en bichromie de noir et d’ocre permet d’ancrer le récit dans le passé tout en lui donnant du peps.
"Insoumises" est une jolie leçon sur l’engagement, la liberté et le féminisme. "Les femmes… elles sont notre seul espoir !", dira Camus en apercevant pour la première fois les trois Insoumises.

Dessinateur : Rubén del Rincon - Scénariste : Javier Cosnava - Editeur : Editions du long Bec - Prix : 17 euros.