IMPONDERABLES - Tome 4. Des molécules

, par Estelle

Binet ne se lasse pas de croquer avec humour et tendresse la bêtise humaine. Des gags un peu inégaux mais un album caustique et des losers dont on ne se lasse pas.

Christian Binet aime les gens. Après avoir gentiment croqué pendant des années, Robert et Raymonde Bidochon dans toutes les situations du quotidien, le dessinateur s’est attelé à d’autres Monsieur et Madame Tout le Monde franchement losers mais terriblement attachants : les "Impondérables". Pour la sortie du 4e tome, Fluide Glacial en profite pour rééditer et unifier les albums précédents sous un seul nom et une seule maquette (1).
Dans ce recueil d’histoires courtes, il n’y a pas de personnage central mais Mickey Frison, acousticien au chômage devenu cuisinier dans la restauration scolaire, le chimiste M.Torpillon, une secte adoratrice de "Marsupial le très-haut" ou encore les Caspani, parents d’un petit obèse... Tous se croisent au fil des huit épisodes de l’album et finissent par se retrouver à l’épilogue dans une fin en apothéose.
Comme toujours chez Binet, le ridicule, le grotesque, la vanité, bref la bêtise humaine, sont brocardés avec causticité. Si tous les gags ne déclenchent pas des rires francs, certains sont truculents à souhait comme le régime draconien à base de légumes que Mme Caspani fait suivre à son fils sur ordre du médecin : "Tu auras des frites après ! Mais tu manges d’abord ton régime !!" lance-t-elle sur un ton menaçant au pauvre gamin désespéré devant son assiette...
Avec "Impondérables", la relève des "Bidochon" est donc bel et bien assurée. Mais que les nostalgiques se rassurent, Binet nous promet le retour du couple le plus franchouillard de la BD dans l’aventure internet. Ca promet.

(1) La série "Impondérables" réunit désormais les deux tomes de "Propos irresponsables", le premier tome des "Impondérables"édité en 2004 et donc ce nouvel album qui vient de paraître.

- Fluide Glacial