I.R.$ TEAM - Tome 3. Goal business

, par Estelle

Paris truqués, agents et joueurs corrompus, le monde du football est un royaume bien pourri. L’équipe de Max est sur les dents mais les mafieux ne font pas dans la dentelle. Une plongée intéressante dans les dessous du sport-business.

A point nommé avant le début de la Coupe du monde de football au Brésil, paraît le deuxième tome du nouveau spin-off de la série à succès "I.R.$". Les arcanes du foot-business continuent de nous être dévoilés et le moins que l’on puisse dire est que ce n’est pas joli joli... Pour tenter de démanteler ce vaste trafic international, Larry Max et son équipe veulent essayer de coincer Luciano Robertori, joueur de seconde zone devenu agent de joueurs occulte pour la mafia. Mais dans le milieu, les comptes se règlent vite et de manière plutôt expéditive.
Dans cette série prévue en quatre tomes, on ne voit guère de matches de football. En revanche, on voit beaucoup d’hommes d’affaires parlant gros sous, de types en costumes noirs à la mine patibulaire et le revolver à la main, d’exécutions en bonne et due forme... Le scénariste belgo-américano a visiblement fait un gros travail de documentation et tente de nous faire comprendre les dessous d’un sport qui n’en est plus vraiment rien, porté par le dessin très réaliste de Daniel Koller qui a aussi signé le tome précédent. C’est évidemment extrêmement complexe et il faut s’accrocher - une relecture préalable des épisodes précédents n’est pas de trop ! - pour ne pas perdre le fil, d’autant que le rythme s’accélère ici et que le danger se rapproche dangereusement pour l’équipe de Larry.
Suite et fin du thriller dans "Le dernier tir" - dessiné par Marc Bourgne, comme le premier opus - paru en même temps. Les amateurs de football risquent de ne plus regarder la Coupe du monde avec les mêmes yeux.

- Le Lombard