HOWARD P. LOVECRAFT, CELUI QUI ÉCRIVAIT DANS LES TÉNÈBRES

, par Estelle

Les douze dernières années de la vie du maître de l’écrivain culte Howard Phillips Lovecraft. Un biopic honnête.

Après "Phil, une vie de Philip K. Dick, la collection 21g spécialisée dans les biographies de personnalités marquantes s’attarde sur la vie de Howard Phillips Lovecraft, célèbre auteur américain de romans horrifiques et de science-fiction. Plus précisément sur la période allant de 1925, après le départ de sa femme, à sa mort le 15 mars 1937, à l’âge de 46 ans d’un cancer des intestins. douze années pendant lesquelles il va écrire la majorité de son oeuvre.
Au fil de ce biopic, Alex Nikolavitch ("Tengu-Do", "Crusades") nous fait découvrir un homme bien moins tourmenté et asocial qu’on l’imagine, n’ayant de cesse de voir ses amis et de correspondre avec des fans ou d’autres écrivains. Lettres qui d’ailleurs ont servi de base de travail au scénariste. Il n’empêche que Howard P. Lovecraft était il est vrai un homme complexe, angoissé et pétri de contradictions ayant du mal à s’intégrer dans la société et malheureusement raciste… L’album sous-titré "Celui qui écrivait dans les ténèbres - en référence à la nouvelle "Celui qui chuchotait dans les ténèbres" - s’avère donc une base honnête pour découvrir cette figure emblématique de la littérature horrifique même si côté dessin, le travail du studio Haus derrière lequel se cachent trois jeunes auteurs argentins, n’est pas exempt de défauts : proportions, manque d’expressivité et de mouvement…

Dessinateur : Studio Haus (Gervasio, Carlos Aon et Lara Lee) - Scénariste : Alex Nikolavitch - Editeur : Blue Lotus Prod, collection 21g - Prix : 22 euros.