HOLLY ANN - Tome 1. La chèvre sans cornes

, par Estelle

Dans la Nouvelle Orléans de la fin du XIXe siècle, un petit garçon disparaît mystérieusement. Démarrage sympathique d’une nouvelle série constituée d’histoires complètes en un tome.

A la fin du XIXe siècle, un écrivain débarque à La Nouvelle-Orléans pour réaliser une sorte de guide de voyage sur la ville. On lui a conseillé de rencontrer Holly Ann qui connaît le coin comme sa poche. Il suit alors la très belle jeune femme dans ses déplacements, à commencer par la plantation des Gerbeaud où le jeune fils de la famille a soudainement disparu.
Qui dit Nouvelle-Orléans dit forcément rites vaudou. L’étrange titre, "La chèvre sans cornes", fait d’ailleurs directement référence en langage vaudou au meurtre rituel d’un enfant blanc. C’est donc dans cet univers à l’atmosphère moite et plein de mystère que Toussaint et Servain ont imaginé leur nouvelle héroïne perspicace et indépendante, sorte d’Adèle Blanc-Sec version métisse. Le dessinateur est à l’aise aussi bien dans la représentation du bayou, des bordels ou des plantations. Quant au récit, il a l’avantage de nous offrir une enquête complète en plus de nous présenter le cadre et les personnages. Dommage que l’enquête se révèle aussi classique, soit vite résolue et cousue de nombreux fils blancs. On imagine toutefois que le personnage d’Holly et ses talents mystérieux nous réservent quelques surprises. Les tomes 2 et 3 sont d’ailleurs déjà en route et emmènera successivement Holly Ann sur la piste des indiens Natchez puis dans le quartier populaire de Storyville.

- Casterman