HISTOIRES EXTRAORDINAIRES D’EDGAR POE - Tome 1. Le scarabée d’or

, par Estelle

La découverte d’un scarabée de couleur or à proximité d’une épave débouche sur une énigmatique carte au trésor. Adaptation éponyme du célèbre recueil de nouvelles, cette série bénéficie d’un scénariste expérimenté et des superbes illustrations qui laissent le mystérieux et le fantastique prendre les rênes de l’intrigue.

Délaissant provisoirement l’Angleterre victorienne de "Fog", Roger Seiter nous emmène sur l’île de Sullivan dans la Caroline du Sud du milieu du XIXe siècle. Edgar Legrand trouve à côté de l’épave d’un navire un scarabée doré qu’il récupère après l’avoir enveloppé dans un vieux papier. Cette étrange découverte pourrait bien lui permettre de redresser des finances mal en point...
Avec "Histoires Extraordinaires d’Edgar Poe", Seiter a donc planché sur une adaptation d’une des plus célèbres nouvelles de l’écrivain britannique. Si à nos yeux, l’intrigue n’a rien d’extrêmement original - une simple chasse au trésor en fait -, elle l’était en revanche au moment de la publication du "Scarabée d’or" dans le journal de Philadelphie Dollar Newspaper en 1843 puisque l’auteur se basait sur la cryptographie, une méthode inconnue du grand public s’attachant à protéger des messages en s’aidant de codes. Cela explique que le passage où Edgar Legrand explique la manière dont il a déchiffré le parchemin soit assez long, Seiter est resté près de l’oeuvre originale au risque de ne pas nous apprendre grand chose de ce côté là. Ceci étant dit, l’intrigue reste prenante, renforcée par les couleurs de Thouard aux dominantes grise et vert-jaune qui intensifient l’ambiance fantastique du récit.
Ce premier tome nous a fait découvrir des personnages que l’on devrait retrouver dans une nouvelle aventure, réalisée à partir de plusieurs nouvelles d’Edgar Poe : "La chute de la maison Usher", "Petite discussion avec une momie" et "Le puits et le pendule".

- Casterman