HIKARI-MAN - Tome 1

, par Estelle

Un jeune nerd se retrouve par accident capable de fusionner avec l’électricité. Un premier tome qui attise la curiosité.

Après le salaryman rationnel qui acquérait un sixième sens dans "Homunculus", Hideo Yamamoto donne vie à un jeune nerd solitaire dont la vie se résume à aller au lycée, jouer aux jeux vidéo de baston et bidouiller des ordinateurs. Mais alors que son corps est naturellement sensible à l’électricité statique, le lycéen fait une chute et s’enfonce un circuit électronique dans la nuque. Il se rend compte alors que son esprit peut désormais voyager à travers tous les réseaux électriques du monde, jusqu’aux satellites !
Evidemment "Hikari-man" n’échappe pas au scénario du jeune harcelé par ses camarades qui devient un super héros à la suite d’un bête accident, mais l’idée n’est pas mauvaise. Elle laisse en tout cas le lecteur assez intrigué de découvrir comment concrètement le jeune homme va utiliser ses super pouvoirs.
Graphiquement, au delà de la jolie jaquette représentant le héros parcouru par des artères sanguines fluorescentes en léger relief, le dessin fonctionne plutôt bien reprenant ce principe efficace des artères qui s’illuminent lorsque le nerd "s’électrise". L’ambiance du manga souvent violente rappelle également les scènes de combat des jeux vidéo. Bémol toutefois pour les visages figés des personnages.

Dessin et scénario : Hideo Yamamoto - Éditeur : Delcourt / Tonkam - Prix : 7,99 euros.