HARROW COUNTY - Tome 1. Spectres innombrables

, par Estelle

À Harrow County, la jeune Emmy est suspectée d’être la réincarnation d’une sorcière 18 ans plus tôt. Un récit de sorcellerie horrifique oppressant.

"Ce n’est pas la fin... Pas de fin pour moi... Je reviendrai à nouveau... Soyez vigilants... Soyez prêts... Que ce soit pour vous soigner ou vous tuer... Je vous retrouverai tous !". Hester Beck prononcent ces derniers mots alors qu’elle est en train d’être brûlée vive par les habitants de Harrow County qui l’accusent d’être une sorcière… 18 ans plus tard, la jeune Emmy qui a toujours ressenti la présence de spectres autour d’elle, découvre soudain qu’elle est étrangement connectée à un vieil arbre et aux monstres de la forêt qui entoure sa maison.
Réalisé par Cullen Bunn ("The Sixth Gun") et Tyler Crook ("B.P.R.D"), "Harrow County" a été désignée meilleure série de l’année 2015 par Mike Mignola. Il faut dire que malgré une intrigue somme toute assez simple, le récit parvient à tenir en haleine le lecteur. Le dessin est très réaliste et les cadrages sont dynamiques mais l’ambiance mise en place y est également pour beaucoup : un village paumé du sud des Etats-Unis, des habitants cachant un lourd secret, une forêt mystérieuse et des fantômes inquiétants. Comme tout bon film d’horreur, les auteurs jouent sur le sentiment d’oppression, le malaise, l’angoisse et la peur sans débauche d’hémoglobine. On se laisse emporter au fil de ces belles planches en couleurs directes dévoilant ça et là des épisodes très impressionnantes, à l’instar de l’enveloppe vide animée de ce jeune garçon que nous dévoile la couverture.

Dessinateur : Tyler Crook - Scénariste : Cullen Bunn - Editeur : Glénat Comics - Prix : 14,95 euros.