HALCYON LUNCH - Tome 1

, par Estelle

Un chef d’entreprise raté rencontre une jeune extraterrestre capable d’avaler tout ce qui passe à sa portée. Un étrange pouvoir qui donne des idées lucratives au quadragénaire. Un manga étonnant et décalé signé de l’auteur de "L’Habitant de l’infini".

Après le manga culte "L’Habitant de l’Infini" et le one-shot "Snegurochka", Hiroaki Samura revient avec un diptyque de science-fiction très décalé. Il faut dire déjà que l’idée de base est surprenante : Glen, ancien chef d’entreprise devenu SDF après avoir été victime d’un détournement de fonds, rencontre Hyos, une jolie adolescente étrange, qui se révèle être une extraterrestre capable de dévorer tout et n’importe quoi - animaux, humains et objets - et de les régurgiter amalgamés entre eux, créant des créatures grotesques…
Mais ce n’est pas tout : Hiroaki Samura met en place un récit porté par des anti-héros où l’humour omniprésent se mêle au fantastique sur fond de critique de la société et de références à la culture populaire japonaise à gogo. On imagine d’ailleurs le travail produit par le traducteur pour les adapter en français, tandis que celles qui étaient intraduisibles sont expliquées dans un glossaire en fin de volume. Il y en a tant et les rebondissements sont si nombreux qu’il faut avouer qu’un peu de motivation et de temps sont nécessaires pour rentrer dans "Halcyon Lunch". D’autant que les personnages eux-mêmes ne cessent de rappeler qu’il sont dans un manga. Mais une fois immergé, on se laisse porter par ce récit farfelu au trait très fin qui nous offre des cases détaillées et surtout des monstruosités - nées de l’appétit sans limite d’Hyos - impressionnantes.
A noter que Casterman a publié le second volume simultanément.

Dessin et scénario : Hiroaki Samura - Éditeur : Casterman, collection Sakka - Prix : 12,95 euros.