GUNG HO - Tome 2

, par Estelle

La vie d’adolescents et d’adultes à Fort Apache, un camp retranché parmi d’autres dans un univers post-apocalyptique. Une histoire bien menée sur des graphismes proches de l’animation.

Un an et demi après le premier tome, Benjamin Von Eckartsberg et Thomas Von Kummant nous replongent au sein de Fort Apache, l’une des colonies isolées de ce monde post-apocalyptique. La tension grimpe entre les adolescents, en particulier entre les frères Zack et Archibald et la bande d’Holden. Mais le danger se fait aussi de plus en plus présent au dehors...
Comme souvent avec les récits basés sur la thématique de l’Homme en mode survie, les humains ont fort à faire avec les dangereuses créatures qui rôdent autour de leur camp retranché, en l’occurrence non pas des zombies mais un animal au pelage blanc et aux griffes redoutables, sorte de mélange d’ours et de singe. Mais comme souvent aussi, les rapports humains dans les situations extrêmes sont décryptés. Si la seconde moitié de ce tome privilégie l’action, la première partie est ainsi plus calme, mettant l’accent sur les rivalités internes entre les jeunes et les sentiments amoureux naissants. Sans être originale donc, l’intrigue est plutôt bien menée tandis que le dessin sans encrage est sympathique, à la fois dynamique et expressif avec de grandes cases lumineuses qui font penser à un film d’animation. Trois autres tomes sont prévus.
Comme pour le premier opus, cet album bénéficie d’un tirage de luxe en 
deux parties ("Gung Ho 2.1" et "Gung Ho 2.2") au format agrandi (28x37 cm au lieu de 23,5x31,5 cm) et 
agrémenté d’un cahier graphique d’une vingtaine de pages.


- Paquet