GUNBLAST GIRLS - Tome 1. Dans ta face, minable !

, par Estelle

Quatre drôles de nanas à la gâchette facile ont pour mission d’escorter la fille d’un grand patron. Un space opéra grand public ultra vitaminé qui signe le retour de Crisse chez son premier éditeur.

Numérotez vos abattis, les Gunblast Girls débarquent ! Oublié le casse qui avait mal tourné et provoqué la séparation des membres du gang de Zdenka. Les filles se retrouvent pour un gros coup, sans risque : faire traverser les lignes du blocus de l’Axe à la fille du grand patron des multinationales planétaires. Mais la mission va s’avérer moins facile que prévu.
Nouvelles héroïnes intergalactiques de Crisse ("Nahomi", "Kookabura", "Atalante"…), la black fonceuse Zdenka, l’asiatique maligne Guêpe, la bourrine Gretchen et l’ingénieuse latino Rodriguez envoient la soudure. Casse-cou, grandes gueules et sexy en diable, ces Gunblast Girls vont croiser une bande de mineurs énervés, une secte mafieuse et des aliens fantomatiques peu amènes au gré d’un scénario vitaminé où les vannes fusent autant que les balles. Pas le temps de s’ennuyer dans ce premier tome qui doit former un diptyque (la série proposera ensuite des histoires complètes) d’autant que le découpage s’avère fluide et bien rythmé. Certes rien de vraiment innovant et palpitant non plus mais "Gunblast Girls" s’annonce comme une série avant tout divertissante et sans prise de tête. Petite info : l’un des personnages possède un pouvoir qui va permettre à Crisse de changer de décor à volonté. Malin !

Scénario et dessin : Crisse - Editeur : Le Lombard - Prix : 13,99 euros.