GERARD DEPARDIEU

, par Estelle

Une biographie (et un hommage) de l’excessif Depardieu. Un album parfois redondant mais riche en anecdotes.

Depuis quelques années son nom apparaît davantage dans les pages actualités, people ou fait-divers que dans la rubrique cinéma. Gérard Depardieu, le comédien, le vigneron, le restaurateur, l’homme d’affaires mais aussi l’alcoolique, l’exilé fiscal et le citoyen russe ami de Poutine, déclenche désormais autant les quolibets que l’admiration. Sergio Salma ("Nathalie, "Animal Lecteur"), lui, est clairement dans le camp de ses admirateurs et c’est après avoir posté sur Facebook des dessins d’actu de Gégé très appréciés de ses contacts qu’il décide de lui consacrer un biopic.
Pour le petit Gérard, tout démarre donc à Châteauroux en 1948 dans une famille nombreuse quasi analphabète et coupée du monde... Méthodiquement, Salma va s’attacher à nous montrer comment ce gamin mal parti dans la vie, inculte et délinquant, va devenir un monstre sacré du cinéma. Les différentes étapes de sa vie personnelle et professionnelle sont décrites sur 224 pages et onze chapitres à travers de courts gags humoristiques d’une page, au style mi-réaliste mi-gros nez (celui de Depardieu a d’ailleurs ici l’air d’une grosse paire de fesses !) agréable et joliment caricaturé. Riche en anecdotes, l’album est intéressant même si l’on sent que l’auteur ménage son idole et prend bien soin d’insister sur les blessures du personnage qà même d’expliquer ses erreurs et ses excès. Surtout, on regrette que la stricte chronologie de la vie de Depardieu ne soit pas respectée, Salma revenant à plusieurs reprises sur des périodes antérieures déjà évoquées sans rien apporter de nouveau et donnant ainsi la fâcheuse impression qu’un gag a été inséré au mauvais endroit...