FORÇATS - Tome 2. Le prix de la liberté

, par Estelle

Conclusion réussie du destin croisé du grand reporter Albert Londres et du bagnard Eugène Dieudonné.

Les papiers d’Albert Londres racontant dans le Petit Parisien l’horreur du bagne de Cayenne et le cas d’Eugène Dieudonné condamné injustement à perpétuité, ont fait grand bruit et l’opinion publique s’est ralliée à la cause du bagnard. Mais obtenir sa grâce auprès de l’administration demande de la patience et le malheureux n’en a plus…
Sans doute moins impressionnant que le premier tome parce qu’il s’attarde moins sur les conditions de vie insupportables des bagnards de Cayenne qu’on entraperçoit seulement désormais, ce second volume reste intéressant. On y suit la énième évasion de Dieudonné ainsi que le combat pour sa réhabilitation du journaliste, face aux lenteurs de la justice. Tout autant que sur le prisonnier, l’accent est mis d’ailleurs ici sur Albert Londres lui-même, un homme peut-être un brin vaniteux certes mais surtout un journaliste engagé pétri de justice, humaniste, et privilégiant la qualité au sensationnel. Deux hommes, deux volontés.
Graphiquement, Fabien Bedouel - qui a déjà réalisé "Kersten, médecin d’Himmler" avec Patrice Perna - fait une nouvelle fois du très bon travail avec ses personnages aux traits anguleux, ses grands aplats noirs et ses ombres très marquées.

Dessinateur : Fabien Bedouel - Scénariste : Patrice Perna – Éditeur : Les Arènes - Prix : 15 euros.