ESPIONS DE FAMILLE - Tome 5. L’espionne qui m’aimait

, par Estelle

Deux jeunes espions, qui viennent de rompre, se retrouvent pour une mission en duo, beaucoup plus dangereuse que prévu. Une série pleine d’action (et de sentiments) qui cerne bien les préoccupations des adolescents.

Les chemins d’Alex et Leïla se sont séparés. Depuis qu’ils sont sortis de leur école d’espions, ils ont mis fin à leur histoire d’amour et appartiennent désormais à deux services secrets rivaux. Mais face au mal-être d’Alex, son grand-père décide d’imposer aux deux adolescents une mission en duo, histoire de susciter un rapprochement bénéfique. Sans imaginer qu’une terrible menace plane au dessus de l’ensemble des services secrets du pays.
Prépubliée dans le magazine Okapi, la série est destinée à un jeune public âgé de 10 ans et plus. Les missions sont dynamiques - le dessin de Ronzeau ("Billets d’amour", "Carnet de mariage") y participe - et riches en rebondissements et si elles sont souvent dangereuses, Gaudin (scénariste touche-à-tout, réalisateur de films documentaires) fait baisser la tension avec un humour pince-sans-rire bien vu. "Espions de famille" est donc une série jeunesse d’espionnage agréable qui non contente de jouer avec tous les codes du genre, s’intéresse à des préoccupations d’adolescents, en particulier l’amour et ses chagrins.

Dessinateur : Romain Ronzeau - Scénariste : Thierry Gaudin - Editeur : BD Kids - Prix : 9,95 euros.