ENOLA - Tome 4. Le yéti qui avait perdu l’appétit

, par Estelle

Enola et son chat bavard partent au secours du yéti qui boude pour une raison inconnue les offrandes que lui font les moines. Une petite série jeunesse sans prétention qui permet de rencontrer un tas d’animaux fantastiques.

Après la gargouille qui partait en vadrouille, la licorne qui dépassait les bornes de son royaume et le kraken qui avait mauvaise haleine, c’est vers le yéti qui semble avoir perdu l’appétit que mènent les pas d’Enola, improbable vétérinaire aux cheveux violets et Maneki son chat parlant. Les moines qui vénèrent le mythique animal sont inquiets : depuis quelques temps, les offrandes qui lui offrent en échange de sa protection contre les tigres sont boudées.
Destinée aux enfants à partir de 6 ans, la série - dont les trois premiers épisodes se sont vendus à 62.000 exemplaires - propose toujours un scénario simple et léger, sans prétention. Celui-ci ne fait pas exception et les mésaventures d’Enola ne sont pas bien graves malgré quelques méchants et emmènent le lecteur à travers de jolis paysages enneigés et de chaleureux temples bouddhistes.

Dessinatrice : Lucile Thibaudier - Scénariste : Joris Chamblain - Editeur : La Gouttière - Prix : 10,70 euros.