EMMANUELLE - Tome 2. L’Anti-vierge

, par Estelle

Adaptation en bande dessinée d’une oeuvre culte de la littérature érotique : les aventures extra-conjugales de la jeune et belle épouse d’un expatrié. Décevant.

Le prénom d’Emmanuelle, un fauteuil en rotin… Il n’en faut pas plus pour que surgisse immédiatement le souvenir du fameux film érotique avec Sylvia Kristel dans le rôle titre, adapté du roman éponyme d’Emmanuelle Arsan paru clandestinement en 1960. Décédé en 2003, l’Italien Guido Crepax s’en était emparé également en signant un diptyque. C’est ce second tome paru initialement en 1990 qui est aujourd’hui publié en français chez Delcourt. On y suit encore Emmanuelle, sculpturale épouse d’un expatrié, qui se perd dans des relations multiples afin d’oublier la belle Ariane qui occupe toutes ses pensées…
Malheureusement comme le film, cette bande dessinée a un peu mal vieilli. La narration de ce spécialiste de l’illustration érotique se révèle bien molle, on n’entre pas dans l’histoire et on ne ressent pas grand chose à la lecture des frasques sexuelles d’Emmanuelle. En outre, les planches très marquées de Crepax, comme les corps très élancés et le découpage original, ne suffisent pas à convaincre : le trait manque de dynamisme, les cases très détaillées s’emboitent de manière assez confuse et sans grande justification, bref le charme n’opère pas.

Dessin et scénario : Guido Crepax - Editeur : Delcourt - Prix : 15,50 euros.