EDWIN, le voyage aux origines

, par Estelle

Un jeune lord anglais s’embarque pour l’Afrique à la recherche des origines de l’Homme. Un premier album prometteur signé de deux lauréats du prix Raymond Leblanc.

Londres, 1854. Persuadé que les origines de l’Homme sont à chercher en Afrique et du côté des grands singes, Edwin embarque avec son chien et son majordome sur un navire à destination de Zanzibar. Mais La Pibole fait naufrage et le jeune lord anglais se réveille sur une plage sans son majordome mais en compagnie d’un chien qui parle...
"Edwin" n’était encore qu’un projet lorsque ses deux jeunes auteurs ont remporté l’an dernier le concours de la Fondation Raymond Leblanc leur garantissant la publication de leur premier album aux éditions du Lombard. Ce qui s’annonçait comme un récit d’aventures exotiques un peu à la manière du "Tour du monde en quatre-vingts jours" de Jules Verne, prend rapidement une tournure imprévue plus proche du "Philémon" de Fred. Si les évènements étranges et la rencontre avec des créatures géantes déconcertent notre héros, il en va de même pour le lecteur qui ne sait plus sur quel pied danser dans cet univers à la frontière entre le réel et la fiction. Mais le récit est fluide, les cases détaillées, les cadrages agréables et Manon Textoris et Julien Lambert retombent sur leurs pieds : Edwin parviendra effectivement à comprendre ses origines... Un duo prometteur à suivre donc.

- Le Lombard