DRONES - Tome 1. Le Feu d’Hadès

, par Estelle

Des pilotes de drones forces armées européennes traquent une terroriste catholique chinoise. Une série d’anticipation sur les guerres modernes qui, au delà de l’action, pose des questions intéressantes.

Danemark, mai 2037. Louise, Jewel et Sam sont pilotes de drones dans les forces armées européennes. Leur mission : éliminer Yun Shao, leader d’un groupe de rebelles catholiques intégristes et indépendantistes, qui multiplie les attentats contre des militaires et des intérêts économiques dans la province chinoise du Quinhai.
Nouvelle série d’anticipation, "Drones" donne d’abord l’image d’un récit grand public bourré d’action et d’adrénaline, aux dialogues assez simples et montrant la guerre comme quelque chose de très ludique. Ca aurait été probablement mal connaitre Sylvain Runberg ("Orbital", "Millenium", "Reconquêtes") qui a bâti un scénario documenté, finalement très ancré dans l’actualité à l’heure où les drones militaires prennent de plus en plus d’importance et où les ennemis sont plus souvent des groupuscules terroristes que des nations entières. Et c’est là que cela devient intéressant : ce premier tome invite déjà à se poser de nombreuses questions sur les questions de l’ingérence des nations extérieures, de "guerre propre" et de risques psychiques pour les pilotes de drones aussi réels que pour les autres combattants. Des syndromes de stress post-traumatiques dont l’armée américaine commence à prendre la mesure et que les médias évoquent de plus en plus. Une guerre confortable sans séquelles psychologiques est illusoire.
Par ailleurs, le scénariste évite l’écueil manichéen du gentil soldat et du méchant terroriste, le personnage d’Yun Shao étant notamment plutôt charismatique, celui de Louise s’avérant au contraire assez froid et ans empathie. Ce premier tome est d’ailleurs essentiellement axé sur ces deux personnages, les deux autres pilotes faisant surtout figures de figurants.
Plutôt à l’aise dans les scènes d’action, Louis ("Tessa agent intergalactique"), lui, insuffle le dynamisme nécessaire dans ses planches. Bémol en revanche pour les visages et les silhouettes des protagonistes bizarrement proportionnées.
Prochain tome à paraître : "Post-trauma".

Dessinateur : Louis - Scénariste : Sylvain Runberg - Editeur : Le Lombard - Prix : 13,99 euros.