DR ASHURA - Tome 1

, par Estelle

Shura Anno, médecin urgentiste talentueuse, ne recule devant rien pour sauver les patients. Un seinen médical énergique porté par la personnalité de son héroïne.

Toujours en cours de publication au Japon avec trois volumes parus, "Dr Ashura" plonge le lecteur au coeur du monde médical dans les pas d’un jeune interne amené à assister Shura Anno, dite Ashura en référence à l’Archange de la guérison, une femme médecin urgentiste au dévouement sans faille qui, pour sauver des vies, n’hésite pas aller contre le règlement de l’hôpital où elle travaille ou bien à tenir tête à des yakuzas énervés.
Spécialiste des séries médicales, Ryo Koshino est à l’aise avec les ACR, saturation en oxygène et autres péricardes. Le lecteur qui lui n’entend goutte à tout ce jargon médical (les petites notes inclues sous les cases ne son pas de trop) aura un peu l’impression de se trouver au milieu d’une table d’opération dans "Dr House" ou "Urgences", sans qu’en elles-mêmes les interventions soient vraiment passionnantes, bien que dessinées avec beaucoup de réalisme… Heureusement, la personnalité d’Ashura apporte du piquant à l’histoire. Cette talentueuse médecin, qui semble vivre 24h/24 à l’hôpital, ressentir l’arrivée d’une urgence avant même la sonnerie du téléphone et qui compare ses patients à "ses proies" ou sa salle d’opération à "son champ de bataille", est pour le moins déconcertante. De plus, à travers ce premier tome et entre les scènes d’action pure, Ryo Koshino s’interroge sur le système médical japonais avec des médecins avides de pouvoir et d’autres jaloux, sur les hôpitaux qui choisissent (et souvent) refusent des patients en état d’urgence et privilégient les cas bénins pour améliorer leurs statistiques, sur les limites de l’humanitaire…
Ryo Koshino sert donc un premier volume qui ne laisse guère le temps de souffler et qui tient tout entier grâce à la personnalité hors du commun de son héroïne.

Dessin et scénario : Ryo Koshino - Editeur : Komikku Editions - Prix : 5,80 euros.