DAY MEN - Tome 2. Tempus vestigium

, par Estelle

Pour sortir du conflit entre les Virgo et les Ramses, David Reid participe à un duel contre le "Day Man" adverse. Fin du premier cycle d’un saga sur les vampires originale et très prenante.

Pour éviter un bain de sang et mettre un terme à la guerre entre les clans Virgo et Ramses, David Reid propose d’appliquer la traditionnelle Justice du Jour : un combat à mort entre le meilleur Day Man des deux familles de vampires en conflit. David affrontera donc le redoutable Jacob l’Incendiaire sous le regard des 50 familles.
Une chose est sûre, ce second opus se dévore avec le même appétit que le premier. De l’enquête, de la bagarre, le récit est parfaitement rythmé, les décors sont travaillés et les personnages, à la psychologique développée et aux profils variés, sont tous très charismatiques, le toujours efficace David Reid en tête. Les complots sont révélés - le fameux trafic de crocs dont est accusé un membre de la famille Virgo - tandis que l’accent est mis sur le Fléau, cette organisation d’hybrides mi-vampires mi-humains supportant les rayons du soleil, qui cherche à prendre le pouvoir. Le récit de vampires prend ici un sacré coup de jeune et on adhère totalement.
"Tempus vestigium" clôt donc ce premier cycle de "Day Men". Mais les anciennes familles de vampires ne devraient pas tarder à débarquer… On les attend de pied ferme !

Dessinateur : Brian Stelfreeze - Scénaristes : Matt Gagnon et Michael Alan Nelson - Editeur : Glénat Comics - Prix : 15,95 euros.