DANTÈS - Tome 6. L’affrontement final

, par Estelle

Les évènement se bousculent autour de Dantès et de ses ennemis et l’accomplissement de la vengeance est proche. Un polar classique mais efficace jusqu’au bout.

Ca y est, l’heure est venue du dénouement de cette grande saga politico-financière. Salers, leader du parti d’extrême droite en course pour l’Elysée, séquestrent toujours Lucie et Sarah pour empêcher leur ami Dantès de révéler ses magouilles. Dantès, alias Alexandre, va devoir jouer très serré pour sauver les deux jeunes femmes et accomplir enfin sa vengeance.
Démarrée comme un remake moderne du "Comte de Montecristo" où un jeune trader était victime d’une incroyable machination de la part de ses patrons, la série s’est éloignée peu à peu du roman de Dumas et de l’intrigue purement financière. Elle a pris dans les derniers tomes une tournure politique, s’inspirant du duel RPR/Front National aux élections présidentielles françaises de 2002 et des affaires de financements occultes de partis politiques. Là où cet enchevêtrement de pistes aurait pu donner au récit l’apparence d’un vrai sac de noeuds, Boisserie et Guillaume parviennent heureusement à rendre l’intrigue très limpide. Le dénouement est tout de même un peu attendu, les méchants sont un peu caricaturaux mais l’ensemble est donc cohérent, bien mené et efficace.
Désormais connu sous sa nouvelle identité de l’homme d’affaires richissime Christopher Dantès, notre ancien trader devrait bientôt refaire parler de lui. Une deuxième saison, comprenant deux tomes, est d’ores et déjà prévue. Avec peut-être la fille du leader du parti d’extrême droite en future méchante ?...

- Dargaud