CRIMINAL - Tome 1. Lâche !

, par Estelle

Un thriller de très bonne facture pour un scénario pourtant classique où un braqueur accepte de faire équipe avec des flics ripoux afin de récupérer cinq millions en diamants.

Depuis le temps, les bandits devraient pourtant le savoir : il faut toujours se méfier du dernier contrat, celui qu’on accepte, plus ou moins forcé, avant de raccrocher. En général, ça tourne mal et l’histoire de Léo n’échappe pas à la règle. Rangé des gros coups depuis la mort de son meilleur ami, il accepte pourtant le deal d’une bande de flics ripoux : attaquer un fourgon contenant cinq millions en diamants. Le plan est minutieusement préparé. Seulement voilà...
Classique, classique, oui mais néanmoins mitonné selon la bonne recette. Ed Brubaker a concocté un thriller haletant à l’ambiance sombre et violente. Quel jeu jouent réellement les flics, qui est le big boss derrière tout ça ? Le suspense est efficace. D’autant plus efficace que l’album va plus loin que le classique enchaînement constitution d’une équipe de choc, braquage et grosses galères. Comme l’indique le titre du premier tome, c’est aussi de lâcheté dont il est question ici. Celle d’un type qui n’oublie pas de se ménager des portes de sorties dans chacun de ses plans minutieux. Une "lâcheté" dont le scénariste américain va progressivement expliciter les raisons. L’album est aussi l’occasion de dresser le portrait de personnages, désorientés et sans véritable horizon devant eux, qui semblent n’avoir plus grand chose à perdre.
Le style de Sean Phillips - qu’on retrouve justement dans un des albums de "7", la nouvelle collection de David Chauvel ("7 Psychopathes" avec Fabien Vehlmann) - semble fait pour le thriller avec un découpage dynamique et surtout un dessin réaliste aux ombres fortement marquées.
Avant d’être compilé en album, "Criminal" a été publié aux Etats-Unis en cinq épisodes. Delcourt a inséré en fin d’ouvrage les illustrations de leurs couvertures.

- Delcourt