CLANDESTINO

, par Estelle

Un journaliste part en Algérie pour enquêter sur l’immigration clandestine. Une BD reportage fluide et instructive.

Le magazine américain Struggle préparant un numéro spécial sur les migrants clandestins à travers le monde, le journaliste Hubert Paris se rend en Algérie pour enquêter sur ceux qui sont prêts à tout pour traverser la mer dans l’espoir d’une vie meilleure en Europe.
Malgré les apparences et son surtitre ("Un reportage d’Hubert Paris - envoyé spécial"), "Clandestino" n’est pas ce que l’’on appelle une BD-reportage. Hubert Paris, journaliste secrétaire de rédaction devenu grand reporter sur le tard, n’existe pas. Nombre d’autres personnages, de lieux et de situations non plus. Pourtant, les "harragas" (ces candidats à la dangereuse traversée en "patera" (une barque), les transferts organisés de main d’oeuvre entre pays, l’exploitation des ouvriers par les propriétaires agricoles, les "cortijos" (des taudis loués aux travailleurs) et la prostitution sont des informations réelles issues de plusieurs reportages qu’Aurel a effectués aux côtés de Pierre Daum du Monde diplomatique.
La réalité décrite n’est pas des plus joyeuses mais le dessin très expressif et les petites pointes d’humour ici et là parviennent à faire passer le message sans plomber le récit qui s’avère fluide et très instructif. Après cela, le lecteur ne pourra plus feindre d’ignorer pourquoi il trouve sur les étals des concombres et des poivrons à Noël et ce à des prix toujours très bas.