CHRONOSQUAD - Tome 3. Poulet et cervelle de paon à la romaine

, par Estelle

L’enquête sur la disparition de deux adolescents dans l’âge de bronze ancien piétine mais de nouvelles pistes ne cessent de s’ouvrir. Les Chronosquads ne savent pas où donner de la tête. Nouvel épisode très emballant de cette saga transtemporelle originale.

Ça se complique sérieusement pour les Chronosquads. Alors que les policiers de l’espace temps n’ont toujours pas retrouvé la trace des deux adolescents perdus dans l’âge de bronze ancien, Penn et Bloch enquêtent dans la Rome de Septime Sévère sur des circuits illégaux de voyage dans le temps.
Les pistes narratives sont toujours aussi nombreuses mais ce troisième tome, encore riche en rebondissements, fait montre d’un scénario solide qui commence à livrer quelques réponses. Les balades dans l’Histoire, au coeur du quotidien des populations, sont palpitantes et la description de problématiques sociétales (cupidité, captage des ressources naturelles, conséquences du tourisme de masse…), qui sont le fondement de la série, bien rendue. Quant aux personnages, ils prennent de plus en plus d’épaisseur et sont réellement attachants. Le trait expressif de Panaccione ("Match", "Un océan d’amour", "Qui ne dit mot") n’y est d’ailleurs pas étranger. Bref, on ne boude pas notre plaisir tout au long des 232 pages de ce troisième opus. Le 4e et dernier (hélas !) album est attendu en septembre 2017.

Dessinateur : Grégory Panaccione - Scénariste : Giorgio Albertini - Editeur : Delcourt, collection Geopolis - Prix : 25,50 euros.