CHÂTEAU NARUMI - Tome 1

, par Estelle

Héritière à 23 ans d’une propriété vinicole, Mako Narumi se lance en parfaite néophyte dans l’exploitation vinicole. Mais cette parfaite débutante dans le domaine était loin de se douter à quoi pouvait bien ressembler la réalité de ce monde.

Avec "Château Narumi", les éditions Komikku s’essayent au manga oenologique qui compte déjà quelques titres ("Sommelier", "Signé le vin", "Mariage" et surtout "Les Gouttes de Dieu" qui a dépassé le million d’exemplaires vendus en France). Publiée au Japon en 2015 et 2016 dans le magazine Manga Times, cette mini-série en deux tomes suit le parcours de Mako Narumi, une jeune femme de 23 ans qui hérite de la société d’importation de vin de ses parents à la suite de leur décès accidentel. Abusée par le vice-président de la société qui en prend son contrôle, elle parvient tout de même à prendre la tête de la propriété vinicole des Narumi dont il voulait se débarrasser. Mais à trois conditions : en un an, avec le même personnel, elle devra produire 40.000 bouteilles par an et être primée dans un concours. Si elle échoue, elle perdra toutes les parts de la société.
Voilà donc notre héritière, excellente en dégustation de vins mais néophyte complète en matière de production vinicole, parachutée PDG. Présentée par l’éditeur comme une histoire sur le dépassement de soi et le pouvoir de la passion, la mini-série permet surtout d’emmener le lecteur à la découverte de la viticulture, de manière didactique : les différents cépages, la taille de la vigne, les risques de maladies, etc, et même la recette d’une bonne sangria pour utiliser un vin rouge médiocre ! Le côté un peu mystique des "Gouttes de Dieu" est donc ici remplacé par l’aspect concret du travail vinicole, renforcé par un graphisme sobre mais soigné et très lisible, et la volonté de sauver l’héritage familial.
Paru pour les vendanges, ce premier tome a donc de quoi séduire les amateurs de vin qui se rendront compte encore une fois du profond respect des Japonais envers le breuvage. Clin d’oeil des éditions Komikku, le second tome sortira à la mi-novembre, au moment du Beaujolais nouveau !

Dessin et scénario : Tomomi Sato - Éditeur : Komikku - Prix : 8,50 euros.