CARTHAGO - Tome 7. Le sanctuaire du Kamtschatka

, par Estelle

Alors que Lou Melville et l’équipage du Megsearch JS traquent un banc de mégalodons, la jeune femme pense que London Donovan pourrait l’aider. Un opus toujours spectaculaire qui apportent de plus en plus de réponses.

Alaska, 2021. La fille de l’océanologue Kim Melville, Lou, désormais adulte et héritière du château et de la plupart des ressources scientifiques du milliardaire Feirsinger, retrouve son ancien mentor London Donovan. Celui-ci lui révèle que 13 ans plus tôt il n’a pas tout dit sur la découverte qu’il a faite dans les vestiges de la cité engloutie de Platon, au large de Cuba.
Alors qu’une trentaine de mégalodons préhistoriques convergent en groupe vers un point mystérieux plein nord, semant la mort dans leur sillage, on s’approche tout doucement de la conclusion de cette série mêlant cryptozoologie, anticipation et fantastique. Comme à son habitude, Christophe Bec alterne les époques et les lieux, mettant en place les pièces du puzzle, tandis que l’Italien Ennio Bufi ("Geronimo Stilton", "Vertigo"), qui a pris le relais d’Eric Henninot et Milan Jovanovic depuis le tome précédent, est efficace dans les cadrages et les scènes sous-marines. Grâce à un scénario bien construit, des scènes spectaculaires et un bon cliffhanger, le 8e opus - qui pourrait être le dernier - est attendu avec impatience.

Dessinateur : Ennio Bufi - Scénariste : Christophe Bec - Editeur : Les Humanoïdes associés - Prix : 14,50 euros.