CALAMITY JANE - Tome 1

, par Estelle

Le quotidien d’une Parisienne qui n’a pas froid aux yeux, sorte de Calamity Jane des temps modernes. Une BD dans la tendance fémino-branchée de ces dernières années mais qui qui sort un peu du lot.

Elle porte des éperons à ses talons hauts, s’empiffre de chips devant la télé, lève le coude au bar autant que les mecs et ne s’embarrasse pas des bonnes manières, la Calamity Jane du Far-west parisien assume une certaine filiation avec la célèbre héroïne américaine du XIXe siècle. La métaphore du western est filée jusque dans les titres des gags mais pour l’héroïne indépendante et combattive de Jeanne Gaullier, l’aventure est surtout celle de tous les jours,.
Avant d’ouvrir l’album, difficile de ne pas penser aux nombreuses héroïnes parisiennes branchouilles et "célibattantes" qui ont fleuri dans la bande dessinée ces dernières années avec plus ou moins (très souvent moins...) de bonheur... Loin d’être une révélation, "Calamity Jane" sort un peu du lot car cette petite boulotte, qui rote sans se gêner et ne fait pas de la quête du grand amour sa priorité numéro 1, offre des gags dynamiques. A défaut d’être vraiment tordants, ils s’avèrent sympathiques. Au niveau graphique, c’est tout de même très proche des dessinatrices blogueuses du genre mais le trait volontiers caricatural est plutôt efficace.