BIRTHRIGHT - Tome 1. Le Retour

, par Estelle

Un enfant qui disparait et qui revient un an plus tard transformé en guerrier adulte et qui affirme être pour sauver la Terre. Un premier tome qui sait surprendre et accrocher !

Cela commence comme une dramatique histoire de disparition d’enfant - celle de Mikey parti récupérer sa balle de baseball dans le bois voisin - et de ses conséquences désastreuses sur la cellule familiale : le père est accusé du meurtre, sa femme le quitte, il sombre dans l’alcool, le fils aîné se retrouve tiraillé entre les deux… bref, classique. Mais l’on comprend vite pourquoi la nouvelle série de Joshua Williamson ("Ghosted") est publiée aux Etats-Unis par Image Comics sous le label Skybound, la maison d’édition de Robert Kirkman ("Walking Dead"). Car voilà que dix pages et un an plus tard, grosse surprise, un adulte tout en muscles "habillé comme un rebut du Seigneur des anneaux" réapparait et affirme être Mikey !
A partir de ce moment là, le récit ne cesse d’osciller entre deux univers : le réel et le fantastique, les planches fouillées d’Andrei Bressan ("Green Lantern", "Batman") nous offrant une panoplie de créatures moches et sanguinaires et de combats bien gores. De nouveau, il y a un petit côté de déjà vu dans cette ambiance d’heroïc-fantasy et dans la mission officielle confiée à Mikey (tuer cinq sorciers maléfiques cachés sur Terre) mais le choix du scénariste de nous révéler dès le premier opus les véritables motivations de Mikey se révèle très efficace : on attend avec impatience le tome 2, annoncé début 2016.

Dessinateur : Andrei Bressan - Scénariste : Joshua Williamson - Editeur : Delcourt, collection Contrebande - Prix : 16,50 euros.