BAYOU BASTARDISE - Tome 1. Juke Joint

, par Estelle

Règlements de comptes dans le bayou sur fond de prêches évangélistes, d’incantations vaudou et de trafics de drogue. Une ambiance réussie mais un premier tome un peu difficile à suivre.

Peaux-Brumes, Louisiane. Un coin paumé et moite dans le bayou où la misère et la violence font des ravages. "Bayou Bastardise" s’intéresse à la vie d’une faune éclectique de catcheurs, de dealers violents, de redneks toxico, de curé escroc, d’ancien soldat victime de stress post-traumatique et d’une famille de chimistes amateur. En gros, une foule de barjots nerveux, de paumés et de sadiques qui se pressent dans un scénario qui leur fait la part belle. Neyef ("Doggybags") n’a d’ailleurs pas son pareil pour donner vie à ces personnages hauts en couleurs aux tronches improbables et aux expressions soignées. Un casting réussi donc qui ne parvient pas à faire oublier la déception face à une intrigue embrouillée où il faut vraiment s’accrocher pour suivre, Armand Brard - dont c’est ici la première publication - nous baladant sans ménagement d’un personnage à l’autre, d’un endroit glauque à un autre. A voir si le deuxième tome gagnera en lisibilité narrative.

Dessinateur : Neyef - Scénariste : Armand Brard - Editeur : Ankama, label 619 - Prix : 14,90 euros.