BARRY ROUSTON - Dans l’espace, personne t’entend grogner

, par Estelle

Obsédé par les mâles à la testostérone généreuse, Paul poursuit l’écriture des aventures spatiales et érotiques de son héros gay Barry Rouston. Trash mais léger.

A ceux qui ont lu "Une station spatiale nommée désir", le tome 6 de "Conrad et Paul" de Ralf König, le nom de Barry Rouston n’est pas inconnu. Il s’agit du héros de l’espace imaginé par Paul dans son livre de SF gay. Avec ce nouvel album de 224 pages, il est plongé dans un système solaire réunissant une multitude de races d’aliens bien lubriques. A la caisse du cinéma porno de la station de divertissement Gonocock IV où il passe le clair de son temps, 24 espèces différentes plus ou moins intelligentes. Mais pas un seul homme bien bâti et bien velu en vue…
Résolument concentré au dessous de la ceinture, "Dans l’espace, personne t’entend grogner" reste pourtant joyeux et léger. Alternant les scènes invraisemblables du roman et le quotidien de Paul et Conrad, est fidèle à l’humour trash, le sexe homo et le trait cru mais expressif chers à l’auteur allemand.

Dessin et scénario : Ralf König - Editeur : Glénat - Prix : 27,50 euros.